Vitirover choisit MDP - maxon motor pour créer le 1er AGV viticole écologique

Vitirover choisit MDP - maxon motor pour créer le 1er AGV viticole écologique


Un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour l’environnement. La société Vitirover, installée à Saint-Emilion (Gironde), vient de mettre au point un robot tondeur pour les domaines viticoles. Actuellement en phase de pré-industrialisation, ce robot également appelé Vitirover a la particularité d’être autonome, puisqu’il fonctionne à l’énergie solaire. Il peut également être piloté à distance via le web avec un smartphone, par des techniciens formés et employés par l’entreprise. Une vingtaine de robots tondeurs fonctionnent déjà dans les domaines de Saint-Emilion.

Le principal atout du petit robot (à peine 70 cm de long) est d’être écologique, puisqu’il se substitue à l’utilisation dans les vignes de pesticides, comme le glyphosate. D’un point de vue économique, il dégage également les propriétaires de parcelles de toute contrainte, ainsi que du coût de maintenance ou de la mise à jour des équipements nécessaires au contrôle de l’enherbement. Enfin, le robot, très léger (à peine 20 kilos), permet d’épargner les sols en évitant les tassements que peuvent provoquer les tracteurs ou les chevaux.

 

 

Testé sur les terrains de l’Agence spatiale européenne

Mais concevoir un robot autonome capable de tondre sur deux hectares l'herbe au plus près des pieds de vignes a été un long chemin. Presqu'aussi compliqué que pour un robot martien ! D'ailleurs, pour établir son premier cahier des charges, l'entreprise bordelaise a travaillé avec l'Agence spatiale européenne pour passer en revue tous les projets de robots destinés à être envoyés sur Mars. La raison ? Les sols des vignes et de la planète rouge, très instables, se ressemblent énormément. « Cette expérience nous a beaucoup aidés car nous n'avons pas trouvé sur terre de robots plus proches de notre cahier des charges » raconte Xavier David Beaulieu, CTO de Vitirover, entreprise qu’il a cofondée en 2010 après avoir repris le domaine familial (le Château Coutet à Saint-Emilion) et avoir été confronté directement au challenge du contrôle de l’enherbement dans les rangs de vigne.

 

Stress mécanique toutes les 12 secondes

Terrain chaotique, caillouteux et souvent en devers… La société girondine a mesuré que son robot, malgré sa capacité à détecter les obstacles pour aller couper l’herbe à moins d’1 cm des pieds, subissait dans les vignes un stress mécanique toutes les 12 secondes. Mais en bon robot, il doit pouvoir se remettre en action de manière autonome, quel que soit l’accident, et continuer à se déplacer d’une bosse à l’autre dans cet espace contraint. Les exigences de motorisation étaient donc importantes et les solutions mécatroniques imaginées sont le fruit d’une collaboration engagée depuis plus de dix ans entre Vitirover et MDP - maxon motor France.

Pour le déplacement, quatre moteurs sont présents dans le robot, un dans chaque roue. Des moteurs DCX 22 L, une nouvelle gamme de maxon motor, qui offrent une densité de puissance dans un encombrement réduit. Avantages de ce moteur ? Il est plus léger (donc moins de poids à tracter), plus compact que les versions précédentes (moins de 3mm au diamètre) et surtout il dispose d'un meilleur rendement, ce qui le rend moins gourmand en énergie électrique pour la sauvegarde de la batterie.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le blog de MDP – maxon France :

https://www.mdp.fr/actualites/vitirover-choisi-mdp-maxon-motor-pour-creer-le-1er-agv-viticole-ecologique.html

 

MDP maxon France   /   28/02/2019


<< Retour

Dans la même rubrique


# NOS PARTENAIRES

Premium Sponsors

MicrosoftOrangeIBM

Gold Sponsors

SNCFNVIDIAHewlett Packard EnterpriseSNCF RESEAU

Silver Sponsors

Mitsubishi ElectricAVNET SILICASIGFOXWavestone

Sponsors Hackathon

GRDFKEOLIS LyonAll WizeWize alliance

Avec le soutien de

Région Auvergne-Rhône AlpesOnly LyonCommission Européenne

Sponsors Startup Valley