La fonction d’intégration en robotique


La fonction des intégrateurs est essentielle au déploiement des différentes formes de la robotique. Elle repose sur une connaissance précise du domaine d’application, de l’entreprise concernée et bien évidemment sur un ensemble de compétences pour couvrir l’ensemble des questions techniques sous-tendues.

  • Les domaines d’application concernés par la robotique se diversifient considérablement (industrie 4.0, surveillance, logistique, numérisation des environnements, agriculture, etc., ….. )
  • Les technologies évoluent rapidement (capteurs pour la perception de l’environnement, programmation interactive, traitement des données, environnement, etc.)
  • L’échelle de complexité des systèmes robotiques et des environnements notamment numériques dans lesquels ils doivent s’intégrer est de plus en plus élevée.

Les nouveaux besoins

Face à ces évolutions techniques, et aux enjeux économiques, organisationnels, sociétaux, etc. dans lesquels elles s’inscrivent, de nouveaux besoins liés à la fonction d’intégration apparaissent, notamment en matière :

  • de maîtrise des technologies et techniques émergentes (robots collaboratifs, architectures et outils logiciels d’intégration, commandes référencées capteurs,  perception de l’environnement, traitement des données par apprentissage, interfaces « naturelles », etc.),
  • d’ingénierie système, d’interopérabilité, de simulation opérationnelle, de supervision, d’interaction homme/système, etc.
  • d’accompagnement face aux questions d’ergonomie, de sécurité, de sûreté voire d’éthique,
  • de formation aux métiers et aux techniques de l’analyse des besoins

Le projet “Action Intégrateurs” porté par la DGE et la Nouvelle France Industrielle

La robotique est un vecteur d’innovation pour l’industrie et les services, elle s’inscrit dans de nombreux secteurs qui ont tous des besoins particuliers (compétitivité, nouveaux produits, nouveaux services,  production agile…) et des spécificités (technologies innovantes, évolution importante des techniques et technologies, petits volumes…).

Pour pallier ces besoins, la robotique a besoin plus que jamais des intégrateurs et c’est dans cette perspective que s’ancre le Plan Robotique de la Nouvelle France Industrielle.
Ce projet se traduit par le fond d’investissement Robolution capital (Public/privé – 80 M€), des concours « robotique » (robotique collaborative et d’extérieur), des Techdays (3 en 2016) notamment sur la Robotique Agricole, des challenges « Robotique » comme  ROSE, ou encore l’action « Nouveaux Intégrateurs ».

 

Innorobo   /   02/11/2018


<< Retour

Dans la même rubrique


# NOS PARTENAIRES

Avec le soutien de

Région Auvergne-Rhône AlpesOnly LyonCommission Européenne

Premium Sponsors

IBMMicrosoft

Gold Sponsors

Hewlett Packard EnterpriseOrange

Silver Sponsors

Mitsubishi ElectricAVNET SILICASIGFOXSNCFWavestone

Startup Valley Sponsor

FRENCH IOT