La ferme du futur grâce à des robots


Si la robotique a été souvent pensée pour palier à des besoins humains et/ou effectuer des tâches pénibles, elle se mêle chaque jour un peu plus dans notre quotidien. Des cas d'usages ont déjà démontré sa redoutable efficacité dans plusieurs domaines dont l'automobile, l'industrie mais aujourd'hui la robotique s'intègre également dans l'agroalimentaire.

À San Carlos, en Californie, près de San Francisco, a ouvert le 3 octobre dernier le premier site de production de l’entreprise Iron Ox. Cette start-up tient un concept solide consistant à allier robotique et agriculture. Iron Ox s’étend sur près de 800 mètres carrés. En grande partie cette surface est destinée à la culture de légumes à feuilles, comme la salade. Iron Ox, compte produire environs 26 000 têtes par an. Si cette installation hydroponique tient sa promesse, elle produira autant qu’une ferme classique en plein air, 5 fois plus grande !

Une nouvelle main d’oeuvre : Si Iron Ox peut prétendre à une telle production c’est principalement parce qu’elle utilise uniquement des robots pour soigner ses légumes. Souvent, la robotique est critiquée car nous craignons qu’elle nous remplace petit à petit. Dans certains cas elle propose surtout une aide précieuse. Actuellement, la main d’œuvre agricole aux États-Unis est en perdition. Ce recul coûte près de 3,1 milliards de dollars par an en production végétale. Iron Ox part de ce constat désolant en créant cette ferme totalement autonome de la main de l’homme.

Lire l'article complet sur Le Siècle Digital

Photo : © Iron Ox via Le Siècle Digital

 

Le Siècle Digital   /   07/12/2018


<< Retour

Dans la même rubrique


# NOS PARTENAIRES

Avec le soutien de

Région Auvergne-Rhône AlpesOnly LyonCommission Européenne

Gold Sponsors

IBMMicrosoftOrange

Silver Sponsors

AVNET SILICADELL EMCDIGITAL SECURITYECONOCOMSIGFOXSNCFVMWAREWavestoneSNCF RESEAU

Startup Valley Sponsor

FRENCH IOT