Des robots pour nous aider à prendre soin

Des robots pour nous aider à prendre soin


« Les dispositifs médicaux peuvent être classés en différentes catégories (ex : diagnostic ou traitement) et être dédiés à différentes aires thérapeutiques (les outils utilisés en bloc opératoire, le neuro-cardiovasculaire, l’orthopédie, l’ophtalmologie, l’urologie, la néphrologie, etc), ou être transversaux (outils d’imagerie interventionnelle, aides techniques). Ils représentent une voie majeure de progrès et d’innovation dans le domaine de la santé ».

Source Technologies clés 2020

 

L’arrivée de la robotique dans le domaine du médical et de la santé est une opportunité, certes, d’optimiser les processus internes et d’en automatiser certains. Il s’agit aussi et surtout, d’une opportunité d’assister le personnel soignant, à tous les niveaux, dans ses métiers et sa mission de « prendre soin ».

 

  • Robots logistiques dédiés aux environnements hospitaliers (livraisons sécurisées, tracées et automatisées entre la pharmacie et le personnel soignant)
    • Pour améliorer la sécurisation et traçabilité du transport de traitements et médicaments ou autres flux d’objets au sein des hôpitaux
    • Pour que le personnel soignant puisse passer plus de temps avec les patients, au lieu de parcourir l’hôpital.
  • Dispositifs robotiques dans les chambres (robotique à câbles)
    • Pour assister le personnel soignant dans ses tâches quotidiennes, parfois pénibles ou difficiles (soulever le malade pour faire le lit par exemple)
  • Robots de téléprésence pour maintenir le lien social, avec une dimension supplémentaire de «mobilité à distance», entre les patients longue durée et leur famille, école, amis, …
  • Robots de chirurgie « non invasive »
    • Pour réduire le temps passé à l’hôpital (accueil de plus de patients)
    • Pour une diminution des risques d’infection
    • Pour un meilleur confort du patient et une ré-éducation accélérée
  • Prothèses et orthèses robotiques
    • Pour redonner de l’autonomie et de la mobilité aux patients handicapés
  • Robots de rééducation
    • Pour mieux monitorer et contrôler le programme de rééducation en fonction du patient
    • Pour accélérer le processus de rééducation
  • Robots d’assistance à la personne
    • Pour le maintien à domicile des personnes fragilisées
  • Et plus encore…

 

Que l’on voit la robotique médicale et de santé comme un investissement économique ou une source de qualité dans l’objectif et la mission de « prendre soin », la robotique médicale et de santé est une priorité évidente pour la France. La santé est identifiée comme un secteur stratégique et moteur pour l’économie française. Le contrat de filière s’engage sur 9 actions prioritaires, qui, si elles ne sont pas fléchées spécifiquement sur une technologie particulière (hors Biotech), doivent rejaillir en positif sur la filière française de robotique médicale et de santé.

 

Quelques exemples : 

Centre Léon Bérard - Robots de téléprésence 

Robocath - au service de la médecin vasculaire interventionnelle

 

 

Catherine Simon - Consultante & Experte Robotique   /   21/11/2018


<< Retour

Dans la même rubrique


# NOS PARTENAIRES

Avec le soutien de

Région Auvergne-Rhône AlpesOnly LyonCommission Européenne

Premium Sponsors

IBMMicrosoft

Gold Sponsors

Hewlett Packard EnterpriseOrange

Silver Sponsors

Mitsubishi ElectricAVNET SILICASIGFOXSNCFWavestone

Startup Valley Sponsor

FRENCH IOT