Entreprise intelligente

Le 18/04/2019

La transformation est devenue le fil rouge de l’économie, changeant ou bousculant notre environnement et les modèles économiques. En devenant « intelligente », l’entreprise, en particulier dans l’industrie, se donne les moyens de prendre en compte cette nouvelle réalité.

Changements climatiques, énergies renouvelables, croissance des métropoles internationales, autant d’éléments qui n’en finissent plus de bousculer notre quotidien. L’environnement dans lequel nous sommes plongés est celui des ruptures. Les entreprises, particulièrement celles du monde industriel, connaissent des évolutions moins médiatisées, mais tout aussi profondes. Chez elles, le déplacement des plaques tectoniques concerne d’abord le client, devenu adepte du service et délaissant le produit, ensuite les technologies, avec la prépondérance du numérique et de nouvelles initiatives autour de l’IoT, du Machine Learning, de la Blockchain. Un monde plus mouvant, où il faut associer clients, partenaires et fournisseurs, tenir compte des tierces parties, les rôles de chacun pouvant d’ailleurs être redéfinis au fil du temps.

Dans ce monde où les ruptures sont omniprésentes, les entreprises les plus florissantes sont les entreprises dites intelligentes selon la vision de SAP. Le qualificatif « intelligente » peut surprendre, il recouvre ici la capacité de ces entreprises à connaître et apprendre de leur environnement si changeant, à anticiper, à s’interconnecter avec leur écosystème. Une capacité qui dépend entièrement de leur adoption de processus connectés pour gérer aussi bien leurs propres actifs, que leurs clients et leurs données, internes comme externes. Cette vision se décline selon trois axes de développement : être centré client, avoir une large visibilité, passer par l’innovation pour s’appuyer sur les processus qui vont faire la différence.

Anticiper grâce aux nouveaux outils numériques

Mettre le client au centre, c’est aller plus loin que le simple passage de commande. Au lieu de se baser sur des historiques de la relation client, l’entreprise intelligente va anticiper, grâce à ses nouveaux outils numériques. Elle va prendre les sujets très en amont. Sa relation client s’en trouve modifiée, elle va aller au-delà de la livraison du produit. Une relation qui devient omnicanale pour recueillir de nouvelles informations sur le comportement de l’équipe commerciale, l’état de la livraison, les demandes du client exprimées en signaux faibles.

L’approche centrée sur le client a même d’autres conséquences, prenant en compte des besoins planétaires de type écologique avec l’élimination des surplus. Ou la mise en place d’une économie circulaire. Les différents acteurs vont prévoir leur consommation, en récupérant la maîtrise de leurs échanges, par la traçabilité et le suivi des commandes. La technologie leur permet de passer d’un mode réactif à un mode prédictif.

La visibilité par les données

Dans le même temps, l’entreprise industrielle intelligente va gagner en visibilité. C’est le rôle des données, souvent présentées comme le nouveau pétrole de l’économie du 21ème siècle.  Mais, avant d’en arriver à une exploitation rationalisée de cette nouvelle ressource, il faut dresser un constat. Celui de données aujourd’hui isolées, encastrées dans des silos, qu’il faut savoir collecter, interpréter, interconnecter.

De ces données vont sortir les indications clés pour la visibilité que l’entreprise doit avoir sur son évolution et sur son environnement. Car ces analyses ont un impact direct sur le savoir-faire de l’entreprise, l’état de ses machines et la manière de les entretenir. Et cette information ne doit pas rester cantonnée aux frontières de l’usine, car elle concerne tous ses partenaires. L’entreprise intelligente est avant tout une entreprise en réseau.

Notons que, contrairement à l’approche qui a pu dominer ces dernières années, cette volonté d’exploiter la donnée ne doit pas rester confinée à des approches stratégiques. Mais bien concerner le quotidien de l’usine afin d’en améliorer l’efficacité : comment composer les palettes, comment les répartir dans les camions, où les stocker. Là encore le traitement de l’information ne vient plus après les processus opérationnels, mais avant, afin de servir la transformation de ceux-ci et leur adéquation à l’environnement.

L’impact de la consommation de masse

L’innovation, troisième pilier de l’entreprise intelligente, n’a qu’un but : créer de nouveaux business models pour éviter d’être exclu du marché. C’est le passage à la personnalisation de masse.Un exemple, celui des céréales du matin. On peut désormais choisir son propre mélange sur Internet. Pour accompagner cette mutation, il faut un outil pour que l’usine produise ce mélange, le conditionne, le transporte et le fasse livrer à la bonne adresse. L’usine ne livre plus à des intermédiaires, mais entre en relation avec toute la chaîne de commercialisation, de production évidemment et de livraison. Elle participe à la nouvelle conception enclenchée par le client, qui n’achète plus un produit, mais une expérience, un usage et une performance (qualité, délais, prix).

L’entreprise intelligente et son usine vont devoir capter ces nouveaux marchés par une chaîne d’approvisionnement étendue. Ce qui passe par des ruptures avec les anciennes pratiques, mais aussi une vraie revalorisation de l’usine, qui peut ainsi rompre avec son image passée de centre de coûts. Intelligente, l’usine concourt à la satisfaction client, à la performance globale de l’entreprise et à sa différentiation rendant possible la création de nouveaux business model.

SAP lui fournit le cadre pour assurer cette transformation avec trois couches distinctes. La partie applicative, déjà connue et utilisée, avec le CRM et l’ERP qui permettent de fournir un service de bout en bout. Une plateforme intelligente pilotée par la donnée pour enclencher l’agilité et le prédictif. Et, enfin, des technologies intelligentes comme l’IoT, le Machine Learning, la Blockchain. Ce cadre pour une Entreprise Intelligente signe l’engagement de SAP aux côtés de ses clients industriels pour accélérer leur adaptation à l’environnement extrêmement changeant dans lequel elles sont plongées.

ASSETS SAP :

SAP -

« Précédent Suivant »

Les partenaires

Premium Sponsors

Silver Sponsors

Avec le soutien de

Gold Sponsors

Sponsors Hackathon

Sponsors Startup Valley